La psychomotricité intervient dans différents domaines dont : 

 

 

Le schéma corporel et l’image du corps :

Connaissance, perception, utilisation, expression et vécu corporel.

 

L’intégration sensorielle :

Capacité à sentir, à comprendre et organiser les informations sensorielles provenant du corps et de l’environnement.

 

Le tonus :

Hypertonie/Hypotonie, régulation tonique, axe corporel en prenant en compte les particularités physiques.

 


La latéralité :

Hésitation dans la connaissance droite/gauche, latéralité non homogène (œil/main/pied).

 

 

La motricité globale :

Marche, course, équilibres statiques et dynamiques, coordinations dynamiques générales, bimanuelles et oculo-manuelles.

 

La motricité fine :

L’ensemble des mouvements précis, coordonnés et contrôlés des mains et des doigts que l’on va mobiliser pour accomplir un geste volontaire.

 


L’organisation spatiale :

Connaissance des notions spatiales, repérage dans l’espace, organisation et structuration spatiale.

 

 

L’organisation temporelle :

Connaissance des notions temporelles, repérage dans le temps, organisation et structuration du temps.

 

 

Le graphisme et l’écriture :

Apprentissage des pré-scipturaux, prise de l’outil scripteur, qualité et vitesse graphique.

 


Les fonctions cognitives :

Mémoire à court et à long terme, l’attention auditive et visuelle, les fonctions exécutives.

 

 

 

Les émotions :

Capacités à identifier, à exprimer et à

gérer ses émotions.